Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2023

Bouturage de vigne

La vigne se prête au bouturage. Ce samedi 04/03/23, on s'est essayé à la multiplication végétative !


Paul a taillé la vigne de son jardin et nous a confié des rameaux de différentes variétés : Phoenis, Venus, Suffolk, Lakemont, Romulus, Nero et d'autres sans noms.

vigne1.JPG

Le principe du bouturage est de créer les conditions pour qu'un rameau de bois produisent des racines. Il faut le mettre au contact de la terre, dans un sol drainant (qui ne retient pas trop l'eau). On a donc mélangé de la terre avec du sable. Puis enterré nos rameaux en position horizontale pour avoir environ 2/3 du rameaux en terre. Il est recommandé d'écorcher le bois pour qu'en réaction des racines se forment.

vigne2.JPG  vigne4.JPG

Ensuite la nature se débrouille toute seule, on lui fait confiance. Des feuilles apparaîtront dans quelques semaines au niveau des bourgeons dès que le printemps sera là ! Le taux de réussite pour le bouturage de la vigne est en général assez élevé. Cela dépend de la fraîcheur du rameau, de l'humidité du sol (ni trop sec, ni trop mouillé), de la période de l'année (mars semble être pas mal), et d'autres critères plus subjectifs comme l'humeur du jardinier, le calendrier lunaire, etc.

vigne3.JPG

Il est toutefois important de noter les variétés de façon méthodique, avec des étiquettes qui résisteront jusqu'au moment du repiquage à l'automne. Sinon on ne sait pas quels plants on aura. Il faudra alors attendre la récolte, parfois 5 ans plus tard...

D'autres ateliers arboricoles sont prévus au fil des saisons, voici notre programme : LES CROQUEURS de pommes® - Vergers du Lyonnais (croqueurs-national.fr)

Écrire un commentaire